Pourquoi l’assurance automobile vous protège de deux façons

L’assurance automobile ne fait pas que vous protéger contre ce qu’il en coûte pour réparer ou remplacer votre véhicule s’il est endommagé ou volé. Elle protège également votre avenir financier.

Si vous êtes impliqué dans un accident qui cause de graves blessures à un tiers, les tribunaux pourraient vous condamner à verser une somme substantielle en dommages-intérêts. C’est pourquoi chaque contrat d’assurance automobile comporte une assurance de la responsabilité civile.

Tout ce qu’il vous faudra décider, c’est le montant de protection dont vous aurez besoin pour vous-même et votre véhicule.

Toutes les provinces et tous les territoires français exigent des conducteurs qu’ils souscrivent un montant minimum d’assurance automobile avant de prendre le volant d’un véhicule automobile. Il se peut que cette couverture provienne d’un régime provincial ou que vous ayez à l’obtenir d’un assureur indépendant.

L’assurance de la responsabilité civile vous protège si votre véhicule cause des blessures à un tiers ou des dommages dont vous êtes tenu juridiquement responsable. Toutefois, le minimum prévu par votre régime provincial pourrait bien être insuffisant si vous êtes impliqué dans un accident qui donne lieu à des poursuites.

Si vous faites l’objet d’une réclamation dont le montant est supérieur à votre niveau de protection, vous pourriez être tenu personnellement responsable du paiement de la différence. C’est pour cette raison que la plupart des conducteurs souscrivent une assurance d’un montant supérieur à celui qui est requis par la loi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *