Faut-il assurer ses pneus ?

Est-il obligatoire d'assurer ses pneus ?

Lorsque l’on souscrit une assurance auto, il faut savoir que les pneus sont rarement pris en charge. Et pourtant, une crevaison, un dégât mineur ou un vol sont si vite arrivés. Petit guide sur l’assurance de ses pneus.

Une assurance à part

A l’achat d’un nouveau véhicule, on souscrit une assurance automobile qui couvre un certain nombre d’incidents : responsabilité civile, bris de glace, vol, incendie, etc. parmi les plus classiques. Or, l’assurance des pneus est très rarement comprise dans ces garanties, y compris les formules tous risques.

En effet, les pneus sont considérés comme des accessoires automobiles à durée de vie limitée ; c’est pourquoi leur garantie n’est pas systématique.

En cas d’incident, et si vous ne savez pas ce que couvre votre contrat d’assurance automobile, n’hésitez à appeler votre assureur pour éventuellement bénéficier d’une prise en charge.

Assurer ses pneus

Pour la garantie de vos pneus, deux solutions s’offrent à vous :

  • Une garantie spéciale proposée par des installateurs ou revendeurs : en fonction de votre demande, cela peut comprendre une garantie contre le vol, le vandalisme ou une assistance 24h/24 en cas de crevaison. Le tarif de ce type de garantie varie selon la marque, le modèle du véhicule et le nombre de pneus achetés chez l’installateur ou revendeur en question. La marque du pneu (pneu Michelin, Dunlop, Falken…) n’a pas d’incidence.
  • Une option dans votre contrat d’assurance automobile classique ;
  • Une assurance en ligne qui couvre le remplacement du pneu en cas de crevaison, dégradation, choc, etc. et offre une assistance dépannage 24h/24.

Autre garantie optionnelle : l’assurance 0 kilomètre. Exclue des contrats d’assurance traditionnels, cette garantie permet d’être dépanné et d’obtenir un véhicule de remplacement, quel que soit le lieu de l’accident ou de la panne.

Contrôler ses pneus

Garder vos pneus en bon état est essentiel pour que votre assurance vous couvre en cas d’incident.

Si, lors d’un sinistre que vous avez provoqué, vos pneus sont usés à plus de 50%, votre assurance automobile est susceptible de ne rien vous rembourser et vous serez tenu responsable de l’incident. Par ailleurs, au regard de la loi, une telle usure des pneus constitue une faute.

Ce qu’il faut contrôler :

  • L’usure de la gomme
  • La pression (une fois par mois)

Ainsi, non seulement vous serez en règle, mais vous écartez également des risques d’accident.

N’hésitez pas à découvrir notre sélection de pneus pas chers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *